Accueil

   Agenda Actualités

   Agenda A paraitre

   Echos de la Presse Echos de la Presse

   Interviews Interviews

   Les Editeurs Les Editeurs

   Agenda Nos archives

   Nos Dossiers Nos dossiers

   Médiathèque Médiathèque

   Photothèque Photothèque

   Portraits d'Auteurs Portraits d'Auteurs

   Publications Publications

   Sites Syndiqués Sites Syndiqués

Fulcanelli : une vérité en marche


Article en consultation Libre !

Progressivement et par touches successives le portrait du Maître s’affine et prend forme ; une vérité dérangeante ? Une vérité qui choque ? non ! mais une vérité en marche... et j’espère qu’à la lecture de ces cahiers vous convaincre qu’une autre lecture de l’œuvre de l’Adepte est possible et nécessaire. La méconnaissance de l’être incarné - de chair et de sang - au seul profit d’un corpus littéraire abstrait ne permet pas d’aborder convenablement le message qui nous a été confié. C’est donc à un exercice de lecture ou re-lecture que je vous convie. Car au détour d’une ligne, d’un paragraphe, d’un sujet c’est aussi toute la vie de l’homme de science qui resurgit et la méconnaissance de l’homme empêche de voir la profondeur et l’humanité de celui qui nous ouvre les pages du grand livre de pierre. Dès l’introduction du « Mystère des cathédrales », l’Adepte au seuil de son oeuvre magistrale nous confie à la fois son émotion et les lieux de son enfance : il suffisait de se baisser pour ramasser !

Disponible donc, la suite des aventures du Maitre légendaire sous le titre "un été au Sahara". C’est dans la force de l’âge que notre héros (qui n’est pas encore Fulcanelli) entreprendra ce voyage qui le marquera durablement au point qu’il a voulu en faire un témoignage dans l’un des chapitres aujourd’hui hélas disparu du non moins légendaire Finis Gloriae Mundi à propos des pyramides !

On découvrira dans ses carnets de voyages le même style narratif et le soin apporté aux descriptions des antiquités déployé au soir de sa vie pour la rédaction de ses deux oeuvres majeures, Le Mystère des cathédrales et les Demeures philosophales. Nul doute que ses découvertes en Numidie lui assurera l’intérêt d’un autre fin connaisseur, sans parler de son bon ami Ferdinand de Lesseps évidemment. Le style ici prend son élan et s’affermit, le futur Adepte prend visiblement goût à l’écriture et croque de saisissants portraits mêlés à ses préoccupations d’homme de science. Ici, l’homme dans toute son humanité dévoile une de ses facettes intimes.

Vous pouvez consulter le nouveau blog dédié aux cahiers de l’Arl à l’adresse suivante : ou télécharger le bulletin en suivant ce lien.

suivre ce lien

toysondor.wordpress.com

L’écu final sur toile de lin : l’écu final enfin à disposition ! un triptyque unique accroché sur vos murs !.. des prix modulables et à la demande pour les revendeurs. Une médaille commémorative sera émise en septembre 2013 : souscription jusqu’au 30/08/2013. Les moules seront ensuite brisés devant officier de justice, tirage limité.

télécharger notre catalogue des reproductions d’art ici

toysondor.wordpress.com



Posté le 22 août 2014 par Keystone