Accueil

   Agenda Actualités

   Agenda A paraitre

   Echos de la Presse Echos de la Presse

   Interviews Interviews

   Les Editeurs Les Editeurs

   Agenda Nos archives

   Nos Dossiers Nos dossiers

   Médiathèque Médiathèque

   Photothèque Photothèque

   Portraits d'Auteurs Portraits d'Auteurs

   Publications Publications

   Sites Syndiqués Sites Syndiqués

De Charlemagne aux ducs de Bourgogne : la Lotharingie


Article en consultation Libre !

Revue Lotharingia : Europe et Tradition, revue trimestrielle, 4 numéros. Centre d’Etude et de Documentation Lotharingien, Association Académie pour la Renaissance Lotharingienne.

En alternative à une vision atlantiste de l’Europe, en alternative également à une vision eurasiate ou continentale, la Lotharingie issue du partage de l’empire de Charlemagne en 843, offre une voie médiane, celle de l’ancienne "Francia Média" en tant qu’isthme géopolitique. De l’héritage reçu de son père Charlemagne par Lothaire provient son nom qui subsistera dans celui de Lorraine. Son aire d’expression va des Frises du Nord jusqu’à la Mer Adriatique et englobe jusqu’à 8 nations actuelles dont la France, l’Allemagne et l’Italie. De fait cette configuration exceptionnelle entre deux mondes – La France Aquitaine et la Francia Orientalis, matrice de la future Allemagne, a permis à la Lotharingie selon l’expression de Raymond Abellio de devenir un "pôle d’inversion", véritable chiasma politique à la croisée du Nord et du Sud (Mer du Nord et Mare Nostrum), de l’Est et de l’Ouest.

Axe mobile et dynamique, la Lotharingie fut du VIIIème siècle jusqu’au XXème, la véritable matrice de l’Europe en devenir, pôle d’expression historique de l’Occident. La politique éditoriale de la revue est de fournir aux lecteurs des témoignages et documents sur une autre façon de voir comment l’Europe s’est construite à partir de ses principaux axes névralgiques. Europe et Tradition, avec des portraits d’hommes et femmes aux destins exceptionnels.

Voir la revue ici et s’abonner

Voir la revue ici et s’abonner

Lien hypertexte: Les cahiers de l’ARL


Posté le 5 septembre 2013 par Keystone